A- A A+
Menu

Nos équipes de formateurs


Des formateurs avec une expérience de terrain

Les formateurs qui conduisent l’action sont des femmes et des hommes de relation :

  • - A l’écoute des demandes explicites ou implicites, ils les intègrent, si cela est possible, dans l’organisation de l’action de formation
  • - Par les références qu’ils établissent, ils facilitent le respect mutuel et la convivialité
  • - Personnes ressources, ils suscitent, valorisent voire proposent des projets et les accompagnent pour les faire aboutir
  • - Respectueux des idées des autres, ils favorisent leur expression, tout en défendant leurs propres convictions
  • - Conscients de leurs responsabilités, ils fixent des limites permettant d’assurer la sécurité physique, affective et morale de chacun
  • - Ils invitent chaque stagiaire à :
    • exercer sa liberté d’opinion et à accepter le dialogue ;
    • confronter ses valeurs et ses choix d’action avec les autres et à inventer des coopérations ;
    • faire part de ses besoins, de ses capacités, à reconnaître ceux des autres afin de favoriser un enrichissement mutuel et des possibilités d’actions communes.
                                             



"Il nous appartient de susciter des inventeurs, et non de faire des héritiers."
 



C'est à ces conditions qu'il pourra aider les autres à découvrir leur propre cheminement et à nourrir leur propre dynamique. Le formateur inscrit son action pédagogique dans un travail collectif auquel il apporte une part originale et active. Il ne tire pas tout de lui et respecte un contenu minimal fixé par l'Ufcv.

 

Une déontologie propre à l'Ufcv

Si les formateurs sont libres d'avoir leurs options personnelles, leur responsabilité dans l'association est de pratiquer et promouvoir une pédagogie cohérente avec les orientations fondamentales de l'Ufcv, et les choix d'action qui en découlent. S'il apparaît à un formateur qu'il y a incompatibilité entre ces finalités, il a le devoir de prendre les décisions nécessaires pour redresser la situation.


En voulant favoriser le développement personnel de ceux qui sont en formation, il faut tenir compte d'une possible fragilité des personnes. Si la mise en question reste nécessaire, par contre, l'analyse psychologique des motivations n'est recevable que dans la mesure où elle aide une personne à se structurer. Elle ne peut donc se pratiquer en groupe, dans un temps de formation trop court, avec un formateur sans qualification précise appropriée, sans lien avec l'objet de la formation en cours, sans l'ouverture sur l'extérieur qui relativise, sans souci de la maturité des personnes, sans le libre consentement de celles-ci.


La recherche pédagogique est nécessaire. En effet, la connaissance des personnes qui demandent une formation comme celles des personnes dont elles auront la responsabilité doivent être régulièrement actualisées. D'autre part, de nouveaux modes d'intervention dans la formation et parfois même un ajustement des buts poursuivis par la formation nécessitent une expérimentation.


Il importe de rester attentif aux phénomènes de projection des formateurs ou des participants leaders sur les membres du groupe. La vie collective n'est pas toujours épanouissante pour la personne. Elle ne conduit pas obligatoirement â une vie communautaire. Les formateurs veilleront à ce que chaque personne puisse "trouver son compte" dans la vie collective et auront conscience du regroupement artificiel que constitue une session de formation.


La vie de groupe ne doit pas étouffer les temps de réflexion personnelle, mais respecter des rythmes d'alternance entre le travail intensif et l'intériorisation. C'est à la personne engagée dans un processus de formation et non aux formateurs qu'il revient de faire la synthèse des informations qu'elle reçoit, des attitudes qu'elle adopte, des actes qu'elle réalise.

 

Une question ?

Vous avez une demande particulière ou besoin d’un renseignement sur nos formations ? Nos équipes sont à votre écoute.

Contactez-nous...