A- A A+
Menu

Toutes les actualités de la formation professionnelle

Actions en région - 04/11/2020

Depuis le 12 octobre, la formation BPJEPS Animation Sociale dispensée par l’Ufcv a repris à Laval. Cette année, le parcours est ouvert aux apprenti·es et a bénéficié de financements de la région Pays de la Loire.

Zoom sur le BPJEPS AS

Le BPJEPS AS a vocation à former des professionnel·les de l’animation amené·es à travailler avec des publics dits « fragilisés », au sein de structures telles que les centres sociaux, EHPAD, foyers de vie pour personne en situation de handicap ou personnes en difficultés psychiques… Comme l’explique Sophie Gendry, formatrice référente à l’Ufcv : « Cette formation est ancrée dans les valeurs de l’Ufcv : c’est un lieu où se mêlent éducation populaire, pédagogie active et bienveillance. »

Le BPJEPS AS proposé par l’Ufcv Pays de la Loire dure une année et se réalise en alternance.  La formation se déroule dans les locaux de la Maison Familiale Rurale « La Pignerie » : un partenariat historique, puisque la MFR accueille déjà les sessions Bafa de l’Ufcv depuis de nombreuses années !

Aides régionales, apprentissage : les nouveautés de la rentrée

C’est la troisième année que cette formation est proposée par l’Ufcv sur le territoire. Pour la première fois, 5 stagiaires demandeurs d’emploi ont pu bénéficier d’un financement de la région pour suivre cette formation. 

Le BPJEPS s’est également ouvert à l’apprentissage : la nouvelle promotion est ainsi constitué de 5 apprenti·es sur un groupe de 11 stagiaires

Si la rentrée s’est effectuée pour chacun·e dans les différentes structures accueillants les stagiaires ; ces-dernier·es ont néanmoins pu partager une première session technique autour du jeu. 

Sophie Gendry constate déjà une belle cohésion de groupe : un indispensable au sein de cette formation ! Cette solidarité, c’est sans doute Marie-Sophie, stagiaire de la promo 2019-2020,  qui en parle le mieux : « J’ai vécu de très beaux moments avec le groupe, partagé beaucoup d’émotions : des rires, des larmes, des doutes… tout cela sans aucun jugement et dans la bienveillance. C’était une année riche en rencontres et en découvertes sur les plans personnel et professionnel ! »

Les impacts de la crise sanitaire 

La promotion 2019-2020 a en effet été marquée par la crise sanitaire liée au Covid-19 et un premier confinement ; un contexte qui a entraîné de très fortes contraintes pour les stagiaires. Si certain·es étaient sur le terrain, en première ligne de l’épidémie, d’autres n’ont pas pu être accueilli·es, leur structure ayant fermé pendant plusieurs mois. Il a donc fallu s’adapter, maintenir le lien avec les publics autrement (via les réseaux sociaux notamment) et redoubler d’efforts pour la validation du diplôme. Un pari réussi, puisque 8 stagiaires sur 9 l’ont obtenu !

Virginie, stagiaire au sein de cette promo, retiendra particulièrement la transmission de valeurs, centrales dans l’exercice du métier d’animatrice : « Sophie, notre formatrice, a été une réelle accompagnatrice, actrice principale dans le développement de nos compétences, de notre évolution positive, de nos savoirs faire mais également nos savoirs être. Nous avons quitté cette formation avec de belles valeurs, qui nous donnerons toujours le bon sens dans nos actions ! » 

Dans un contexte sanitaire toujours incertain, l’Ufcv se réjouit que les demandes affluent déjà pour la rentrée prochaine, signe d’un réel engouement pour les métiers de l’animation sur le territoire !



Article paru en premier sur ufcv.fr

Une question ?

Vous avez une demande particulière ou besoin d’un renseignement sur nos formations ? Nos équipes sont à votre écoute.

Contactez-nous...